Notre histoire

Beauvais Triathlon n'est pas né de la dernière pluie comme le dit l'adage..

Associer en un triptyque trois activités dites d’endurance, sans arrêt du chronomètre, il fallait y penser ! 

Le défi était lancé le 14 septembre 1986 pour la première organisation du triathlon de Beauvais. L'année d'après, 20 personnes composaient le club.

Trois phases essentielles de durée pratiquement égale résument l’évolution des activités « triathlétiques » : celle des pionniers jusqu’au début des années quatre-vingt dix, puis ensuite coïncidant avec l’arrivée de Jean Claude Cauchois, celle où le club se donne une dimension nationale, pour atteindre en 1998 une taille dite « internationale » avec notamment le projet de créer une équipe masculine et féminine dans la perspective des Jeux Olympiques de Sydney 2000.

La phase de découverte du triple effort se traduira bientôt dans les faits par le premier titre de champion de Picardie décroché par Franck Begyn en 1987 à Beauvais, épreuve classifiée distance olympique. D’autres triathlètes vont se mesurer sur de longues distances comme par exemple à Nice et à l’île de la Réunion, et surtout Harald Buhler qui découvre par deux fois en 1990 et 1991 l’Ironman, épreuve mythique longue distance de Hawaii.

La notoriété de Beauvais commence à dépasser les limites de la Picardie. Le site du Plan d’Eau du Canada attire de plus en plus chaque année des visiteurs de l’hexagone, c’est ainsi que Yves Cordier, champion d’Europe et meilleur triathlète français a cette époque, remporte en 1990 l’épreuve de Beauvais, suivi par Tom Kocar qui gagnera les trois éditions suivantes en 1991,1992 et 1993.

Devenu le club numéro un de Picardie avec bientôt une centaine de licenciés, le B.O.U.C. triathlon sous l’impulsion de Jean Claude Cauchois va avoir l’occasion de se mesurer à l’élite nationale et même internationale du triathlon. Le recrutement va bon train, la Ville se met au diapason et en 1995 est inaugurée la nouvelle base nautique du Plan d’eau du Canada qui va servir de cadre aux épreuves nationales de la Coupe de France des Clubs. L’équipe de Beauvais décroche une très honorable cinquième place laissant présager les succès à venir.

Le club s’affirme et la section du B.O.U.C. devient autonome en décembre 1995 sous l’appellation de BEAUVAIS TRIATHLON, toujours d’actualité à ce jour. En 1997, Christine s’assure le titre de vice-championne de France en distance olympique et intègre l’équipe de France.

En 1998, le Beauvais Triathlon a des vues mondiales et il vise les Jeux Olympiques de Sydney 2000 avec comme objectif de qualifier un homme et une femme du club. Pour cela sont recrutées 6 féminines et 13 masculins dont Philippe Fattori et Stéphane Poulat classés parmi les meilleures références françaises à l’international. Tout auréolé de ses succès au Racing Club de France, Laurent Chopin rejoint le club beauvaisien pour en assurer à plein temps l’entraînement.

L’équipe Elite montre l’exemple et les succès commencent à s’enchaîner même chez les « amateurs » du club : deux championnes de France en 1999 en Longue Distance : E. Patou en Elite et E. Tisserant en Groupe d’âge. La même année, J.M. Schille devient champion du Monde en section handisport.

En 2000, pari réussi en ce qui concerne les J.O. de Sydney : un homme et une femme se qualifient. Christine HOCQ termine au 8ème rang et Rob BAREL à la 43ème place. A noter qu’une importante délégation beauvaisienne dont Monsieur le Maire s’est déplacée aux antipodes à l’occasion de cet évènement.

En 2000 et 2001, Beauvais Triathlon organise le Grand Prix Arena sur le plan d’eau du Canada et devient pour la première fois champion de France par équipes (masculins en 2000 et féminines en 2001). En 2001, à Nice, Sophie Delemer devient championne de France Longue Distance et Xavier Galea crée la surprise en finissant à la deuxième place.
Pour la quatrième année consécutive, en 2001, le club remporte la Coupe de France des Clubs.

Tout au long de la décennie, Beauvais Triathlon s'affiche aux quatre coins du monde. Vainqueur de ka coupe de France des Clubs pendant 10 années consécutives.
On citera 5 top 10 sur les Jeux Olympiques, 2 titres de champions du monde individuels, des dizaines de titres de champions de France,.

En 2011, Laurent Vidal, Stéphane Poulat, Sylvain Sudrie, Patrick Vernay, Aurélien Raphaël ou encore Cyril Viennot faisait parti de l'équipe Elite. Du côté des femmes, on citera Charlotte Morel, Delphine Pelletier, Vicky Holland, Andrea Hewitt ou encore Hollie Avil.

En 2012, au lendemain des Jeux Olympiques,  le choix est fait de se recentrer sur la pratique jeune & loisir. C'est ainsi que la team Elite de Beauvais Triathlon concluera sa dernière année, en 20 , par, entre autres, une victoire. 

En 2020, près de 200 licenciés forment Beauvais Triathlon. Tout au long des saisons, le club se déplace sur des stages à destination des jeunes et des adultes, sur des compétitions nationales telles que les championnats de France jeunes ou la Coupe de France des Clubs. La formation des jeunes se poursuit et présente de belles perspectives d'avenir...


Ils sont passés par Beauvais..

De longues années au plus haut niveau, cela a été permis par la représentation des couleurs de Beauvais par les plus grands triathlètes. Voici quelques noms...

Du côté des femmes,

Charlotte MOREL, Hollie AVIL (ANG), Natalie BERNARD (ANG), Delphine PELLETIER, Laura BENNET (USA), Cornélia VERNAY, Rosie CLARKE (ANG), Jeannine DE RUYSCHER (BEL), Sophie DELEMER, Anja DITTMER (ALL), Janine HARTEL (ALL), Andrea HEWITT (NZL), Anne Karelle HOCQ, Christine HOCQ, Vicky HOLLAND (ANG), Virginie JOUVE, Kerstin LOHMEYER (ALL), Marion LORBLANCHET, Christiane PILZ (ALL), Delphine PYBILOT, Ina REINDERS (ALL), Jill SAVEGE (CAN), Carole DESMET.

Du côté des hommes,

Laurent VIDAL, Cyril VIENNOT, Rob BAREL (NLD), Frédéric BELAUBRE, Tim DON (USA), Aurélien RAPHAEL, Greg BENNET (AUS), Yann BUSSET, Sylvain SUDRIE, Ivan VASILIEV, Daniel UNGER (ALL), Pierre-Edouard CASSOULET, Stéphane BIGNET, Frank BIGNET, Jean-Claude CAUCHOIS, Xavier GALEA, Kris GEMMEL, Philippe FATTORI, Alexandre GUERIN, Pierre DOREZ, Alexandre GUERIN, Jean-Christophe HOLZERNY, Olivier HUE, Laurent JEANSELME, Tomas KOCAR (CZ), Floris KOOLE (NLD), Thomas LORBLANCHET, Gael MAINARD, Cyrille MAZURE, Samuel PIERRECLAUD, Pierre-Henri MEDAS, Stéphane POULAT, David ROBART, Benjamin SANSON, Jérôme SANSON, Patrick VERNAY, Alain VIGNE, Stéphane SANSORGNE.